Incrustation d’image « vidéo »

octobre 5, 2009 by · 1 Comment 

L’incrustation est un effet spécial de cinéma consistant à intégrer des objets filmés séparément.
Avec un film chimique (pellicule de cinéma), le procédé se déroule de la manière suivante :

1. on filme séparément un objet sur fond bleu/vert (blue/green screen) et un décor ;
2. à partir de l’image de l’objet, on transforme le bleu du fond en un masque noir (chroma key, on a ainsi la silhouette de l’objet en transparent sur fond noir), ainsi qu’un masque complémentaire (on a ainsi la silhouette de l’objet en noir sur fond transparent, technique dite du « cache/contre-cache ») ;
3. le premier masque est appliqué à l’objet (on a donc l’objet sur fond noir), le second est appliqué au décor (on a donc la silhouette de l’objet en noir sur le décor) ;
4. les images masquées sont mises en alternance décor/objet sur une pellicule ;
5. cette pellicule est utilisée pour impressionner le négatif ; deux images successives (donc le décor sans l’objet et l’objet sans le décor) impressionnent la même image du négatif.

En vidéo et à la télévision, l’incrustation peut être faite à la volée ou au montage : lorsque le signal composite correspond à une gamme donnée de couleurs (le bleu dans le cas d’un fond bleu), le signal est remplacé par le signal provenant de la caméra filmant le fond. Ce principe est notamment utilisé pour faire apparaître les cartes de la météo derrière le présentateur. Le bleu et le vert sont utilisés, car ces couleurs sont peu présentes dans la peau humaine.

Si l’objet ou le personnage porte du maquillage ou un vêtement bleu, la partie devient « invisible ». Ce type d’effet pour la télévision a été beaucoup utilisé par Jean-Christophe Averty.

Les bords de l’objet filmé sur fond bleu posent parfois problème, notamment dans le cas de cheveux, on a alors un artefact appelé « tache bleue » (blue spill).

En fonction du type de technique de tournage (vidéo ou film chimique), on utilise un fond bleu ou vert.

L’incrustation se fait maintenant en général de manière numérique.